Une "ptite" bière ... on a soif ! D'emploi surtout !

En arriver à manquer de liquide dans le pays de la bière par excellence, on peut dire que nous sommes vraiment dans le surréalisme ! Et pourtant …

Après la crise du lait, l’or blanc, nous voici en plein marasme avec notre blonde préférée …

 

Cependant, il ne faut pas nous morfondre de la disparition de la « ptite mousse » de nos magasins ou de nos bistrots : c’est un drame social qui se déroule, camouflé derrière cette pénurie . Ce ne sont pas moins de 263 emplois qui sont menacés dans l’industrie brassicole inBev .

Inacceptable ! C’est le mot : on sucre des emplois pour faire plus de profits et on foule au pied les droits des travailleurs !

Alors : on bloque les sites de productions et de distribution . C’est le seul moyen qu’ils ont pour se faire entendre et défendre leur croûte . Jupiler et autres produits deviennent denrées rares dans les étals et les réserves se vident … les distributeurs frisent la panique et l’hystérie … ben oui, comment vont-ils tous faire du fric ? Question existentielle pour eux, alors que les « futurs » licenciés pensent à leur avenir !

Un appel au boycot a été fait et les murs de casiers ne sont pas prêts à se démonter … mais nous ne devons pas pleurer devant un bac vide car, c’est pour la bonne cause que nous nous retrouvons « à sec » !

 

Ps : nous sommes le 21 janvier et rien ne bouge … les « patrons » veulent même mettre leurs ouvriers au chômage technique !

Un lien pour vous permettre de suivre l'affaire ICI

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Jean-Michel 21/01/2010

Merci pour ton coup de gueule ! Je vais certainement perdre mon boulot et, même si je le garde, plus jamais je ne boirai de la Jupiler ... trop amère pour moi maintenant ! On se fout de nous et on devrait encore dire merci pour les miettes qu'ils veulent nous laisser !
Ma femme aime bien ton site et elle m'a montré ton article sur nous . C'est bien de parler comme cela (le lait, la bière) : tout part en couille, pardon . En plus, les pompiers, les gardiens de prison, Opel . Mais on va s'arrêter où ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×