LIAFF

On en vient parfois à se demander où je trouve mes titres et mes élucubrations … non ? Kézakoksemo LIAFF ?

Oh, cela remonte à ma jeunesse, mes 15 ans – cela fait déjà 20 ans les enfants . Nous étions jeunes, insouciants et militants rebelles ! Comme tous les ados, on était contre tout et n’importe quoi … c’est comme cela que la LIAFF est née ! Nous ne sommes plus hélas très nombreux, les enfants de maintenant sont tellement friables avec toute la pub que l’on fait . « De mon temps », on n'était pas bombardé de réclames comme actuellement …

Mais, mon petit (si je peux me permettre), tu dois toujours te demander ce que la « mémé » de 35 balais que je suis a à te dire … allez, je vais te faire mariner encore un peu ! NON ? Allez !

 

Notre jeunesse n’était pas celle de l’enfant Roi (quoique cela commençait déjà) et nous n’étions pas aussi influencés par la société de consommation que nos propres enfants à présent . Tenté de faire tout de même comme les autres, notre petit groupe s’est laissé emmener au Mc Machin (ou chez Q, je ne me souviens plus à vrai dire) …. L’aventure « Hamburgers » et « Fast Food » avait commencé !  Quelle horrible expérience !!! Plus jamais, on se l’était juré !

De cette promesse (éphémère pour certains) est arrivée notre résolution : créer la LIAFF et s’affirmer comme membres résolus ! Ah ? Je ne t’ai pas encore dit ? La Ligue Internationale Anti-Fast-Food !

A mort les trucs tous gras dans les petits pains, servis par des uniformes sans personnalités et traités comme des gros bébés que l’on goinfre pour se faire du fric ! Au mépris de nos artères, de nos estomacs et de nos vies en somme …

Beaucoup ont déserté le groupe au fil des ans, repris par la nature de consommation compulsive de l’être humain (et sous l’influence de leurs propres gamins) . Pas moi (et quelques irréductibles) : moi vivante, mon fils ne passera jamais la porte de l’un de ces lieux de perdition !

Attention ! Je n’ai jamais dit que je n’allais jamais à la friterie (baraque à frite) mais dans de très rares cas … manger des cochonneries nous donne parfois le sentiment d’immortalité : « mais non, je ne grossirai pas après mon hamburger et les frites c’est équilibré, 100g pour 100g de mayonnaise » …

Avouez tout de même, ce n’est pas bon ! A comparer avec un bon steak haché dans un petit pain, de la bonne salade (du jardin de préférence), une rondelle de tomate, un PEU de sauce (souvent faite maison) et une ptite chope (ben oui, Belge ou pas) … y a pas photo !

Toi, jeune accro au McMachin ou Q, tu dois te demander pourquoi je fais une cabale contre ton dieu de la malbouffe … C’est à cause (enfin grâce ) à ce cher Benjamin de Vivacité et son excellente émission « C’est vous qui le dites » qui passe de 9 à 11h tous les matins de la semaine . Le sujet de ce mardi concernait ce que tu lis en ce moment  et, je suis passée à la radio ! Charmant le gaillard et le standard super-gentil (merci les filles) ! Cliquez ICI pour entendre le résumé de l’émission (je suis dedans) : il faut voir la page du blog et mettre en route le lecteur média .

Bref, pour ses 20 ans : longue vie à la LIAFF et, si vous le désirez, rejoignez-nous ! Tous ensembles, on peut vaincre la malbouffe ! Vous aurez votre carte de membre numérotée (voir le dossier dans la rubrique bienvenue) .

Merci à tous et, vive la vraie nourriture en couleurs, en saveurs et dans le bonheur !

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×